GRATIEN CANDACE (1873-1953)

1919 - Vote des femmes et Bloc national

lundi 26 avril 2004 par Dominique Chathuant
JPEG - 4.9 ko

1919 - Le mode de scrutin électoral est modifié. On adopte la représentation proportionnelle ou scrutin de liste (RP) qui est le mode de scrutin favori de Candace. Il est réélu avec Achille René-Boisneuf contre Jean-François et apporte son soutien au Bloc National. Sa profession de foi électorale est une des 9 qui mentionnent l’émancipation des femmes. 1919 - Candace publie l’ouvrage L’effort de guerre des vieilles colonies. Le Traité de Versailles est ratifié le 2 octobre : Candace est membre de la commission parlementaire du traité de paix et s’occupe des questions touchant aux prisonniers. Des émeutes ont lieu à Saint-Nazaire le 6 avril 1919. Elles attirent l’attention de l’opinion sur les violences américaines ayant touché des anciens combattants noirs en France. Achille René-Boisneuf, député de la Guadeloupe et Joseph Lagrosillière, député de la Martinique, demandent à interpeler mais l’interpellation est retardée par le gouvernement pour des raisons de diplomatie internationale. D’autres faits sont relevés dans d’autres villes. Saint-Éloi Étilce, natif du Port-Louis (Guadeloupe) est abattu à la fin avril par un Américain.

Le 25 juillet, contre le préjugé racial, la Chambre vote à l’unanimité une protestation de Boisneuf, Boussenot et Candace en faveur du principe d’égalité des hommes.